Un gala à 20 mains au Chateau d’Arondeau pour les JRE

273

Pour la première fois, les JRE organisent un gala à 20 mains, et ce sera au château d’Arondeau le 25 septembre à 19h, chez Benoit Neusy, qu’ils officieront. Mais au fait, c’est quoi un « 20 mains ». Parce que gala OK, on comprend, mais le reste, si tu n’es pas habituée, ça fait un peu énigmatique. Heureusement, ton mag préféré est toujours là pour t’expliquer.

Jeunes Restaurateurs d'Europe Just Good Food Magazine Photographe culinaire belge Belgique
©JRE

20 mains

C’est le nombre de mains des chefs qui cuisineront, on dit un « 4 mains » quand deux chefs sont derrière les fourneaux. Y’a pas que les DJ qui ont des « guests », y’a aussi les chefs. Un.e chef.fe invite un.e autre chef.fe et font la cuisine ensemble. Moment créatif à l’horizon. Le défi pour les JRE (Les Jeunes Restaurateurs d’Europe) est de faire un 10 chefs, donc un 20 mains, tu suis ? On suppose que tous les chefs ont deux mains, partant de ce constat, poétiquement on compte les mains plutôt que les têtes, ça donne l’image mentale d’une activité manuelle intense dédiée aux bonnes préparations culinaires.

via GIPHY

Fine Dining with JRE

C’est comme un festival, un seul endroit, plusieurs têtes d’affiche. Ici les décibels ont laissé place aux bulles et au gout. Pour 175 € par personne, tu assistes à un 6 services d’exception, avec plein de petits trucs à découvrir en plus. Et l’affiche promet : Volkaert Martin (Top chef 2015), Lisa Calcus (Lady Chef 2012), Kristof Coppens (Une étoile Michelin),
Sam Van Houcke (Premier cuisinier de Belgique, Vice president Jre Belgium), Benoit Neusy (Une étoile Michelin), Gianni Caruso (Meilleur restaurant Italien 2016)
Franky (deux étoiles Michelin), David Heine (Restaurant La fleur de Thym), Steven Dehaeze( Président Jre Belgium), Olivier Massart (Vice president Jre Belgique)

« Mettre en avant le talent de nos chefs tout en apportant un coup de projecteur à ceux sans qui le talent de nos chefs ne serait rien : nos fournisseurs. »

Pour Steven Dehaeze, président des JRE, l’objectif est double : « mettre en avant le talent de nos chefs tout en apportant un coup de projecteur à ceux sans qui le talent de nos chefs ne serait rien : nos fournisseurs. » Si le menu reste une surprise, lorsque l’on sait que les partenaires des JRE se nomment, entre autres, Rougié pour le foie gras et le homard, Pommery pour le champagne, Valrhona pour le chocolat, inutile de dire que l’on devrait voir défiler de belles et bonnes choses tout au long de la soirée.

via GIPHY

Qui sont les JRE en Belgique

C’est une association de cuisiniers d’abord français en 1974, avec la création des Jeunes Restaurateurs de France : le but, créer un réseau d’entraide et d’échange entre les restaurateurs débutants et créer une solidarité. Dès 1989, une branche belge s’ouvre sous le nom « Jeunes Restaurateurs d’Europe », avec le même but bien entendu. En Belgique, il y’a 20 membres un peu partout, dont Benoît Neusy. Alors c’est normal qu’il prête son château. Tout le monde prêterait son château à ses amis. D’ailleurs, j’ai déjà prêté le mien de nombreuses fois, et tout le monde à été très gentil, et a bien tout nettoyé avant de partir. C’est quelque chose de très habituel. (*Tu ne savais pas que j’avais un château ?)

Comment participer

N’oublie pas que c’est un gala, mais ça ne veut pas dire qu’il faut saluer Mme La Duchesse et rester coincé.e toute la soirée, c’est quand même les JRE et pas les VRE (Vieux Restaurateurs d’Europe) : À minuit, c’est DJ et Openbar, youhou !

Date : 25 septembre 2016 à 19h
Lieu : Domaine d’Arondeau « L’impératif »

Toutes les infos sont sur la page Facebook de l’événement