La technique du chef pour ciseler un oignon

101

Tu galères comme moi à couper un oignon, tu pleures tellement c’est difficile (tu l’as ?) et bien c’est parce que tu t’y prends mal. Stephane Lecuyer t’explique tout.

Mais pourquoi tu pleures ?

L’oignon est constitué de cellules qui renferment des composés soufrés et une substance, l’allinase. Quand tu coupes l’oignon, elle forme un lacrymogène, et tu pleures, car ce composé est volatil.

Lorsque le composé soufré rentre en contact avec le liquide de tes yeux, il se dissout et cela entraîne la formation d’acide sulfurique, tes yeux fondent tes yeux piquent. La suite c’est plus ou moins ça :

-« Cerveau ? Ici le centre lacrymal, on épluche des oignons en cuisine, et ici on commence par ne plus rien y voir, les essuies glaces n’y font rien. »
-« Ici le Cerveau, que disent les yeux »
Les yeux : « Aaaaaaarrgggghhhh ça pique »
– « Cerveau pour Centre Lacrymal, ouvrez les vannes, et à fond ! »
– « Bien reçu mon commandant ! »

Le système de production des larmes est enclenché et rince les yeux.