Café Chemex Just Good Food Magazine

Keeeemex, répète après moi, Kèèèmex. Non pas Cheeeemex, avec un K comme Kafé. Voilà pour le cours de langue, place à la claque visuelle et gustative offerte par ce drôle d’appareil. Si tu as un petit coté hipster, grande chance pour que tu connaisses déjà cette machine, enfin ce système qui offre un café merveilleux, rien à voir avec ta tasse de soluble, de pads ou de « What Else » que tu bois chaque matin, non ! Sacrilèges, un café, un vrai !

Café Chemex Just Good Food Magazine

Inventé par Peter Schlumbohm en 1941

C’est l’inventeur allemand qui déposa le brevet du Chemex en 1939 aux USA. C’était un inventeur concentré sur la réfrigération, qui profita de son voyage aux USA pour déposer tout un tas de brevets (tant qu’à faire, autant ratisser large) dont un système de filtration du café tout en verre, le Chemex, qui finira par développer pour financer ses autres activités très gourmandes en cash.

via GIPHY

Exposé au MoMA

La classe internationale pour cet objet en verre est d’être exposé au MoMA comme objet de design en temps de guerre. C’est Corning (la société qui fabrique maintenant les verres d’Iphone entre autre) qui produira l’objet, sous licence de son inventeur. Du fait de sa fabrication en verre, il eu du succès à cette époque où les Américains étaient invités à collecter tout le métal disponible pour flinguer des nazis fabriquer des armes.

via GIPHY

Un café extra

Café Chemex Just Good Food MagazinePour faire un bon café, il faut d’abord un bon café… Tiens la bonne blague. Mais tu n’es pas sans savoir que le système qui sert à faire le café est très important. Entre le caffè ristretto qui tue un amateur de café à l’entonnoir et le percolateur tiède qui flingue les amateurs d’une bonne jatte. Il n’y a pas de méthode miracle, simplement plusieurs méthodes de préparation. Tout est important : qualité et fraîcheur du café, taille de la mouture, température de l’eau, qualité du filtre, quantité de café pour une tasse, etc, etc.

Avec Chemex, en plus de tout ça tu auras la classe internationale, car la beauté de l’objet est telle que tout le monde tombe sous son charme. A 40 € le petit (3 tasses) et 45 € le moyen (6 tasses) c’est encore très raisonnable pour la finition et la qualité de ce produit. Il faudra rajouter les filtres (9€ les 100) en papier spécial, pour un gout parfait garanti.

Ce qui donne son goût rond et sans trop d’acidité au café fait avec ce système, qui demande un peu d’efforts pour y arriver (dosage, temps, eau, etc), est dû à la qualité de ses filtres et son pliage en cône. Si le café est placé pour deux tasses, on obtient une quantité suffisante pour un filtrage lent.

Café Chemex Just Good Food Magazine

Tout est dit en vidéo

Tout est dit si tu cliques sur Play (et en anglais, mais les images parlent pour toi)