Sixties : L’époque des festins en avion

Manger en avion, c'est pas toujours joli joli, entre l’hôpital et la barquette sans marque. Mais ça n'a pas toujours été comme ça, au début de l'aviation commerciale, les clients étaient soignés aux petits oignons, avec chef a bord et menu chic.

57

La Scandinavian Airlines a publié sur son compte Flickr une série de photo publicitaire des années 60 et 70 utilisées pour ses campagnes. Le plus étonnant, ce n’est pas le style des personnes sur les images, qui franchement me font penser aux albums photo de mes parents, mais c’est surtout de voir une grosse pièce de jambon sur un plateau de service et un chef à bord qui m’étonne. Petit aperçu d’une époque révolue.

11 octobre 1919

Le tout premier repas servi en vol l’a été le 11 octobre 1919, ça fait un bail, dans un vol entre Paris et Londres, d’après le site taxibrousse.ca. Mais l’histoire des repas à bord des avions était un argument de vente destiné à donner confiance : au moins, si on a peur du vol, on est certain.e de bien manger, ça a un côté rassurant. En 1950, la Pan Am, compagnie américaine, diffusait un film promotionnel vantant les qualités de ses repas.

Les années 70 et le Concorde verront arriver les petits plats « à la française », bien sûr, autant fournir le meilleur quand tu paies un billet environ 9000 euros, un club sandwich ne fera pas du tout l’affaire, autant le dire.

Hop, je te vends du rêve.

Voici la galerie de Scandinavian Airlines qui laisse rêveur, si tu veux en voir plus, je t’invite à cliquer ici

Le goût et l’altitude

Si j’en crois l’article du site Consoglobe, en altitude, notre perception du goût est altérée, exit le sucré, le salé : -30% de performances. Sans compter que la pression en cabine modifie la perception de l’odorat, c’est un peu comme manger avec un rhume. Du coup, les recettes rivalisent d’épices pour contrer cet effet, car la nourriture en avion à l’heure actuelle est à comparer avec les repas de catering que l’on trouve un peu partout (hôpitaux, etc.)

via GIPHY

Airlines Meals, le site qui note les repas d’avion

On ne sait jamais, peut-être qu’un jour Michelin étoilera les repas en vol pour se faire un peu de pub, comme il l’a fait récemment avec deux vendeurs de rues de Singapour, rendant ces braves gens complètement submergés de demandes. Airlines Meals référence les photos de passagers pour parler et rire des plateaux-repas servis à bord.

La fin d’une époque

L’arrivée des compagnies à bas prix en 1970 fera chuter la qualité des plats, le prix du vol étant le facteur majeur. L’arrivée de Ryanair et ses produits en supplément verra arriver un « catalogue » de plats et de prix, mais les vols de petite distance n’ont pas forcément besoin d’un plat, et puis on peut apporter ses friandises, alors… La classe « affaire » reste encore fournie de plats préparés « par des chefs », en réalité, le menu est étudié par un chef qui lui donne son nom, et une société de catering préparera les repas.