Dans le frigo de « Pro Jacq »

96

Nouvelle rubrique, nouvelle expérience, tu sais que j’aime ça les expériences, surtout quand il s’agit de dépoussiérer le genre. Point de régimes, de détox et de ventre plat chez Just Good Food, rien que du bon, et du bon il y’en a aussi dans les arts, même si je sais qu’il n’y a pas que des gens bons à la tête de l’art… toi aussi tu sais.

14454000_992931110830097_1510159732_o
Gerrtrude par Julie Caroll

Intro !

À chaque nouveauté sa petite explication. Tu as vraiment l’habitude d’avoir Les 5 smoothies détox de l’été ou Quelle soupe pour passer l’hiver et bien pas chez nous ! Si on faisait comme tout le monde, on irait dans la facilité, ça s’appellerait Bon Gout, y’aurait de la pub et des sujets achetés en ligne, deux articles par mois et basta, c’est trop facile. Mais… On a envie de casser la baraque et te secouer le cocotier (façon de parler t’inquiètes). Donner la parole aux artistes c’est important, mais comment en parler dans un magazine culinaire ? En réalisant un interview autour du frigo ! Voilà l’idée.

Ingrédients : On donne nos questions décalées aux artistes, ils y répondent : avec sérieux, de manière décalée, en jouant leur personnage, en répondant à côté de la plaque, en inventant tout ou rien. Active ton mode décalé et c’est parti ! Voilà le cocktail.

Pro Jacq c’est quoi

Bon, si je te raconte ma vie tu m’en voudras pas hein ? C’est l’histoire d’une bière. Non, enfin, c’est l’histoire d’un verre : On est allé rendre visite à notre prof de photographie Luigi, et on a terminé chez sa fille, Mara (avec Antoine, coucou Antoine) et on a rencontré Julie Carroll qui logeait dans la caravane dans le jardin a coté des poules et probablement avec un chat. Une vraie vie d’artiste quoi. Ensuite, on a gardé le contact car Julie c’est quelqu’un de très sympa et elle fait du théâtre. Et ça on adore ! Ouais. Donc maintenant qu’elle prépare son spectacle, c’est le moment de t’en parler ! Voilà.

via GIPHY

Julie Carroll et Jai Cassart ont bien envie de barouder sur les routes pour présenter leur tout nouveau bébé : Pro Jacq, l’histoire de Guerrtrude et Hugues, dans un esprit médiéval et fantastique : le but avoué : Créer une révolution parmi la foule : Chants guerriers et instruction du petit peuple pour renverser l’ordre établi, dans l’humour et dans le verbe. Crois-tu que tu vas rester les bras croisés à écouter bêtement ? Non, il faut donner un peu de ta personne, c’est un spectacle participatif (donc tu es un peu dedans à chaque fois).

Pour commencer, une petite tournée Belge te présentera le concept, on te file les dates en dessous. Gros avantage pour Guerrtrude, elle adore ripailler ! Les fêtes, les festins, oublie les amuses bouche, il lui faut de la cochonnaille et de la rôtisserie, du consistant et du délicieux, du « qu’on peut manger avec les doigts » en utilisant son couteau pour retirer un morceau de poularde coincé entre les dents. Une finesse culinaire à toute épreuve. Hugues lui est plutôt délicat, il adore la lecture depuis qu’il a passé 4 jours enfermé dans la bibliothèque du chateau, et les montages floraux, ça c’est son truc. Un ressort comique déjà tout tracé pour ces deux compères de la compagnie « Les poupons terribles »

Emplis de belles intentions et de grandes illusions, ils font l’étalage de leurs maladresses et de leurs prétentions

Une petite pièce pour les artistes

Avant de passer le chapeau dans les rues de Belgique, de France et partout où on leur commandera une représentation, nos deux amis lancent un tout petit petit petit crowdfunding, puisqu’il leur faut seulement 1200 € pour créer tout leur matériel de scène, et ils ont déjà récolté 350 €. Les artistes, ça vit de récupération, de bière en gobelet plastique et de logement à la bonne franquette chez l’habitant voyez. Les artistes c’est aussi écologique qu’un chêne centenaire, y’en a même qui mangent veggie et bio, tellement qu’au festival des rues d’Ath c’est une épopée culinaire à chaque catering, le seigneur des anneaux de la cuisine, l’empire du Milieu des épices, mais c’est trop bien ! En bonus, le festival de Ath, parce que c’est trop cool et c’est gratuit !

L’interview frigo ! par Guerrtrude !

Tu dois inventer ton frigo idéal, quelle fonction lui donnes-tu et pourquoi ?

Il  faudrait qu’il soit large, afin de pouvoir entreposer de grandes piques à rôtir déjà prêtes à l’emploi, sur lesquelles il y aurait déjà  six poulets plantés. Six c’est un minimum, disons que c’est un repas honnête. Comme ça, il suffirait juste de sortir les grandes piques déjà  préparées, et il n’y aurait plus qu’à les faire griller dans ma rôtissoire personnelle (oui, oui c’est un mot féminin. On n’y croit pas trop, mais j’ai vérifié ! C’est un peu comme mon partenaire Hugues, celui avec lequel  je fais Pro-Jacq sur la Révolution. On lui dit souvent que c’est une gonzesse, mais en fait non. Enfin moi je ne suis pas sûre, mais je lui laisse le bénéfice du doute).
Ne rate pas nos infos : La newsletter arrive chaque lundi 18h dans ta boite

Il pourrait y avoir aussi un compartiment fraîcheur où je pourrais laisser un petit animal vivant et où la température resterait stable, afin de permettre à la petite bête de se sentir bien. Je n’aime pas consommer des animaux qui ne se sentent pas à l’aise ou qui subissent une vie trop stressante. Il est important de savoir que je ne mange que ce que je chasse moi-même. Pour moi, il est primordial de manger local, dans un circuit TRÈS court !

Et aussi que ce frigo me fredonne ma comptine préférée. Ça me détend.

Comment ça marche si tu dois changer l’ampoule ?

Je remets l’huile de lampe et je rallume la mèche. Je ne me fais pas chier.

via GIPHY

Un aliment qu’on ne retrouvera jamais dans ton frigo ?

Les solanacées ! Déjà le nom est imprononçable ! Et puis, ils ont toujours des formes étranges et suggestives. Prenez l’au-ber-gi-ne  par exemple. Moi, je préfère la simplicité d’un joli petit saucisson. D’ailleurs les saucissons ne se mettent  pas au frigo, JAMAIS !

Mais par contre il y’aura une grosse quantité de….

… VIANDE ! Rouge ! De la viande rouge, rouge ! J’adore le rouge !

Dès qu’on ouvre la porte, ça sent…

Ça sent le girofle et le romarin.  Je mets toujours un brin de plante aromatique, ça évite les odeurs et ça a un effet antiseptique. C’est un petit truc que je vous donne.

via GIPHY

Si tu devais mettre quelqu’un dans ton frigo, ce serait qui et pourquoi ?

J’aimerais être sûre de bien comprendre la question. On parle bien de cannibalisme ?
En cas de disette ? Oh, ben … je prendrais un mec baraqu’, ça me tiendra plus longtemps. Ah oui, je prendrais  un bourgeois bien gros et bien gras… enfin plus que moi …Oui !  Un de ces despotes cupides et vilains. Ça me tiendra en forme et ça me donnera de l’énergie guerrière !

Un petit compartiment secret te permet de ranger quelque chose, mais quoi ?

Un coutelas en cas d’attaque nocturne. Je me lève toutes les nuits pour grailler un bout, si quelqu’un veut me surprendre à ce moment-là … je … je coupe !

Pour te rappeler de faire les courses, quel tube ou chanson joue ton frigo quand il est vide ?

Des p’tits oignons, De la moutarde, Des p’tits oignons,
Des cornichons. Du saucisson, Des cornichons, De la moutarde, Du pain, du beurre,
Mais sans gluten ! (Je suis intolérante au gluten) Des p’tits oignons, Un tire-bouchon,
De la cochonnaille, Et de la bière, Oui, beaucoup de bière ! Des cornichons, Du poulet froid. Des cornichons. Des cornichons.

via GIPHY

Un remerciement, une dédicace, le dernier mot ?

Dédicace à Hugues quand même parce que je suis obligée … c’est mon partenaire …Ce n’est pas un homme de terrain, mais finalement il est sympa.

Un dernier mot ? Heu… Pilonsdpoulets.

Pour voir le spectacle

Rendez-vous le 01/10 à 16h à la Citadelle de Namur et le même jour à 20h à la Citadelle de Liège. Toutes les infos et nouvelles dates sur leur page Facebook.