FarmBot : le robot jardinier Open Source qui cartonne !

261

Jardiner, ça demande beaucoup de temps et ça coûte peu d’argent. C’est très agréable pour beaucoup, et je ne suis pas certaine que tu troquerais ta pelle et ton seau contre un FarmBot, mais pour beaucoup qui n’aiment pas jardiner, ou qui n’en ont techniquement pas le temps, il existe une solution qui te prouve bien que le Hoverboard, c’est complètement has been (j’exagère un peu).

FarmBot Just Good Food Magazine Culinaire Belgique

Un robot jardinier

Le fonctionnement de Farmbot est assez simple, il surveille, plante, arrose et retire les mauvaises herbes de tes plantations. Il faut le voir en action pour se rendre compte que ce n’est pas bien différent d’une imprimante, ou d’un pont levant miniature pour les amoureux du Port d’Amsterdam, où y’a des marins qui… bref. Le robot, piloté par un petit ordinateur Arduiono et Raspberry (des micros pc que les fanas de bidouille Open Source adorent) plante, sème et arrose.

via GIPHY

Il peut même fonctionner à l’énergie solaire, surveiller la météo, etc. Rory Aronson est l’inventeur, il sait déjà qui est son client idéal :

« Notre client idéal est quelqu’un qui est un maker ou un hacker. Quelqu’un qui veut faire pousser sa nourriture, mais qui n’en a pas le temps. »

Entre 1 mètre et 10 mètres carrés pour la version originale, une version plus grande pourrait couvrir 1000 mètres carrés. Le robot nommé simplement FarmBot, est composé d’aluminium, de métal et de plastique imprimé en 3D. Avec 8h heures de montage et un tournevis, tout le monde peut l’installer.

(Tu peux activer les sous-titres de la vidéo, elle est dispo en Français)

Open Source

L’idée est géniale en soi, mais notre inventeur a eu la brillante idée de calquer son robot sur ce qui se fait dans le monde de l’impression 3D : Un libre accès aux plans, aux pièces et au logiciel. Il avait besoin de 100.000 dollars pour financer sa boite, il a déjà vendu pour 813.235 dollars de FarmBot. Le logiciel peut-être modifié et adapté par tout le monde qui sait bidouiller le code, chacun peut modifier, adapter, partager et améliorer sa machine. De quoi lui garantir un succès. Un système ouvert est beaucoup plus dynamique. L’Open Source, c’est la communauté qui partage ses sources et fait grandir un projet en commun, Linux, Mozilla, WordPress en sont de bons exemples.

CAD-e1457291223690

Clic et Plante

Un logiciel visuel qui permet d’organiser et de monitorer son jardin facilement. PC, Smartphone, Tablette, c’est facile. Le robot change son outil grâce à une tête universelle. Il existe une tête pour planter, pour arroser, pour mesurer l’humidité du sol. La plupart des pièces, dont l’électronique, sont des modules connus et faciles à trouver pour remplacer. Un Raspberry Pi est un mini ordinateur, de la taille d’une petite carte et vendu 35 dollars, pas de quoi se ruiner. Et la panne est évitée grâce à la communauté en ligne et les pièces faciles à acheter ou à fabriquer soi-même.

FarmBot-Web-App-April-3-2016

Ça te tente ?

Le kit de départ est vendu 3000 dollars sur le site de FarmBot, c’est un budget, mais c’est tellement amusant pour les geek.ette.s qui adorent les légumes frais.