Brussels Moving Brunch : Manger là où c’est interdit

Bruncher dans des endroits ou la moindre frite ne met jamais les pieds, c'est l'idée d'Elodie Bouscarat sur Make Brussels

127

C‘est un projet qui est déposé dans le cadre de Make Brussels, un appel à projets qui vise à ramener des gens vers la capitale, encore écorchée des tragiques événements qui sont arrivés. Et aussi de rendre les quartiers aux habitants en proposant des projets sociaux et innovants, avec budget à la clef pour le réaliser. On te parle de Brussels Moving Brunch, un concept lancé par Elodie Bouscarat de Co-oking.

via GIPHY – Un brunch c’est être détendu.e

Interdit de manger !

Essaie un peu de ramener ta mitraillette (le pain et les frites hein) ton hot-dog, ta gaufffeee au succ qui en met partout dans des lieux comme le Théâtre National. Et bien ce n’est pas gagné, tu as le choix entre les regards désapprobateurs des visiteurs ou une course poursuite avec les gardes : c’est écrit à l’entrée : ON NE MANGE PAS ICI. Et pas question de discuter, sinon tu termineras avec ta glace en pince à cheveux !

via GIPHY

Brussels Moving Brunch et hop

Il suffisait d’une initiative, et d’une bonne idée pour finalement avoir le droit de le faire : Brussels Moving Brunch, une idée qui réunit les gens du quartier, les visiteurs d’un jour, les producteurs et les lieux emblématiques. Alors la liste n’est pas encore fixée, mais il y’aura certainement des petites perles, d’abord dans le quartier Sainte-Catherine (Ancienne Belgique et Manneken Pis) et puis ailleurs ensuite.

Élodie organisera des petits restaurants éphémères avec des acteurs locaux en circuits courts, et proposera des produits du coin, durant 7 mois, de découvrir ces endroits et de provoquer des rencontres.

84e451ac-6eda-43e1-a38b-f80f5c3bc7b4
Chez Co-oking on fait de la confiture (et on mange aussi, comme madame dans le fond)

Votez sur Make Brussels

Pour que ce projet voie le jour, il te faut voter : Allez c’est rien qu’un clic, c’est pas comme si on vidait ton PayPal, non, un clic et le projet aura peut-être la chance d’être financé par la bourse Make Brussels. Et si tu votes et que tu partages sur ton Facebook la publication, Élodie t’invite à Bruncher gratos si elle est en finale !
Pour voter, inscris-toi sur le site et vote ici (C’est pas difficile)

Make Brussels Co-oking Brunch

Co-oking, la cuisine pro à partager

Elodie Bouscarat fait aussi équipe avec Véronique Flameng et Cédric Legoupil pour faire tourner une cuisine partagée d’un genre nouveau : Un Coworking Culinaire.
On n’en avait pas encore parlé ici, mais si tu décides de te lancer dans un projet « culinaire », style tes cupcakes, tes confitures, ton service traiteur, etc. Eh bien ça te coûte un rein, un oeil et au moins toutes tes dents pour investir dans une cuisine aux normes AFSCA (Et AFSCA ne rit jamais, non !).

SAUF que… à Anderlecht, tu disposes d’une cuisine au top avec tout dedans (sauf le chef et les ingrédients, puisque le chef c’est toi) pour préparer tes recettes sans que tout le quartier ne fasse augmenter le chiffre d’affaires des fabricants de papier toilette et que tu ne te retrouves en prison parce qu’il y’aura des souris dans tes gâteaux (lis-la d’une traite, c’est un test de souffle). Co-oking c’est une cuisine partagée, équipée, à partir de 80 € HTVA la matinée. Toutes les infos sont ici : Co-oking Coworking Culinaire