Bocusini, imprime tes aliments

123

As-tu déjà entendu parler de l’impression 3D ! Non ? Mais bon sang, dans quelle grotte vis-tu ! Mais oui, l’impression 3D qui permet de créer des pièces de machine, fabriquer des prothèses, créer des maisons, faire des œuvres d’art, imprimer du chocolat, etc…

Faire bonne impression

Bon voilà, j’ai le jeu de mots pourri du jour. L’imprimante 3D fait la même chose que ton imprimante à papier, sauf qu’elle utilise un fil de plastique comme encre, ce fil fondu comme dans un pistolet à colle, passe par une tête qui la dépose couche par couche sous le contrôle attentif d’un ordinateur. Au final, ça fait une pile de matière, le résultat est une forme en 3D toute fraîche toute chaude.

via GIPHY – Ici c’est du verre en fusion, imagine avec du Caramel….Aaaaah

Imprimer de la bouffe, c’est fait !

Oh, ça va on peut dire bouffe, pas obligé de dire « nourriture » ça fait pompeux. Donc une fois toutes les matières testées, il y’a une que je préfère : pas la ouate, mais la bouffe donc. Si on peut imprimer du chocolat, je te dis que cette technologie à de l’avenir.

Notre équipe de géniaux Allemands de Print2Taste à repris et modifié un modèle d’imprimante 3D Open Source (que tout le monde peut donc créer, modifier et améliorer). Pour les expert.es. c’est un châssis Simple Métal

A ça vient s’ajouter un module pousse-seringue et des contenus délicieux, l’équipe à 20 ans d’expérience dans le développement culinaire et travaille avec un laboratoire universitaire pour mettre au point ses recettes.

On peut même acheter un module qui transforme toute imprimante 3D en imprimante à nourriture. Et les fichiers d’impression s’échangent sur une plateforme dédiée.

La machine est disponible pour un peu moins de 2000 €, soit un prix moyen dans le monde des imprimantes 3D.

Bocusini imprimante 3D culinaire just good food magazine
Les cartouches Bocusini

via GIPHY – Nos yeux devant l’imprimante !

Regarde-là, elle imprime un Octopus en bonbon !