C‘est quand même fou, cette année j’apprends que 25 millions de tonnes de pommes et de poires vont être jetées par les producteurs Belges eux-mêmes. 25 million de tonnes, ça représente quand même 2,5 tonnes par habitant de Belgique ! Quel gaspillage et pourquoi ?

Embargo Russe

En 2014, le conflit entre la Russie et la crise en Ukraine a donné à l’Union européenne l’envie de sanctionner la Russie, et Vladimir Poutine à répondu : sanctions économiques contre l’Europe, dont les fruits Belges, principal exportateur vers le pays du froid et des droits de l’homme. Les producteurs de pommes et de poires se retrouvent avec un marché inondé et des pris qui chutent. Pour résoudre ça, quoi de plus logique que de détruire la marchandise. Eh bien non, c’est pas très logique en fait, d’où l’idée de ce petit groupe flamand : Juice For Change.

Juice For Change

Et si je te disais qu’il ne faut que deux litres de jus par Belge pour résoudre le problème, éviter la destruction et aussi, et c’est là l’idée géniale de Juice For Change, de faire une opération caritative en même temps. Sebastiaan Kennes à été interviewé par le magazine DaarDaar qui traduit les articles flamands en français.

via GIPHY

Lis DaarDaar : DaarDaar est une ASBL qui propose chaque jour des traductions en français de la presse Flamande, histoire que toi, francophone, puisse lire et comprendre ce qui se dit en Flandre, c’est une ASBL, je t’invite à leur faire un petit don pour soutenir le projet ou en parler autour de toi. En bonus, les articles sont très bien puisqu’ils viennent de la presse Flamande, la qualité des textes et des traductions est au rendez-vous. www.daardaar.be

DaarDaar

« Le gaspillage alimentaire est un très grand problème et nous voulons y trouver une solution. Nous avons d’abord évalué la quantité de fruits qui risque d’être gaspillée : 25 millions de kilos ! Nous ne pouvons pas laisser faire ça, nous devons agir de manière durable autour de notre alimentation. C’est dans ce contexte que Juice For Change a vu le jour. » (Sebastiaan Kennes pour DaarDaar)

Comment ça marche en vrai ?

« Juice For Change est une initiative du réseau européen Food Surplus Entrepreneurs Network et d’autres entreprises. L’objectif est de lutter contre le gaspillage alimentaire. Pour ce faire, nous ne voulons pas simplement offrir les pommes, nous préférons opter pour une approche entrepreneuriale. Nous avons choisi de transformer les fruits en jus : nous avons un stock de 900 contenants de 5 litres que nous vendons. Il est important de rémunérer correctement les agriculteurs. Nous avons rencontré de jeunes agriculteurs qui étaient intéressés par le projet. Nous les payons 31 cents par kilo, ce qui leur permet de couvrir les frais. Ensuite, nous produisons le jus grâce à une presse mobile. » (Sebastiaan Kennes pour DaarDaar)

Le cubi de 5 litres pasteurisé (1 an de conservation) est vendu 12,5 € soit 2,5 € le litre de jus frais pressé. Il est vendu via le Crowfunding et sera pressé à l’aide d’une presse mobile. Puis distribué dans les points de vente de Flandre et de Bruxelles. Et vous pouvez aussi l’acheter pour l’offrir aux banques alimentaires de Belgique.

14775121852efb75fb47dd4cd1b95f47de0eabbe59

2,5 tonnes par Belge

Si tu ne te figures pas encore ce que ça représente, une tonne de poires c’est environ un très gros sac en toile pour stocker du sable, tu sais ceux qu’on prend avec une grue et qu’on dépose sur le trottoir. 1 sac équivaut à une tonne, donc 2,5 par personne de ta maison, et tu obtiens la quantité qui sera détruite.

Alors on t’invite à rejoindre leur crowdfunding (il ne reste plus beaucoup à financer) avant le 5 novembre. En cliquant ici.

635862522874157510-1943371452_giphy%2b%2818%29