intoxication alimentaire périmés aliments avariés comment savoir si

Quand j’ai vu ce titre en anglais sur Insider, j’ai tout de suite pensé que c’était un attrape-clic, ce que j’ai découvert est plutôt rigolo, entre paranoïa et vrais arguments, voici les 6 aliments que refusent les experts en intoxication alimentaire.

Bon, déjà, quand on titre comme ça il faut savoir de quels experts on parle. Dans cet article, il s’agit de Bill Marler, un avocat spécialisé dans les cas d’intoxication alimentaire. Un qui défend les clients, un Saul Goodman de la bouffe avariée, un Robert Kardashian des patates molles. Il nous dit que depuis 20 ans qu’il fait ça, il a éjecté de son régime certains aliments, et le pauvre, je veux bien le croire, à force de voir passer des preuves.

intoxication alimentaire périmés aliments avariés comment savoir si

« Madame la présidente, la pièce à conviction numéro 325 prouve que mon client à gerbé, pardon remis, son déjeuner deux heures après avoir mangé, en atteste l’état de décomposition du sandwich cheese que l’on peut voir sur cet agrandissement. »

« OBJECTION ! La photo ne prouve pas qu’il s’agit du sandwich vendu par mon client ! »

« Objection retenue. Maître, veuillez préciser »

Les huîtres crues

C’est le premier aliment qu’il refuse de manger, et moi aussi, mais pas pour les mêmes raisons. On a tout de suite l’image de petits boutons verts suite à l’ingestion d’une huître pas fraiche, mais c’est un vrai danger. D’après lui, la hausse des intoxications aux mollusques et crustacés viendrait du réchauffement des mers et de la prolifération des bactéries. On ne sait pas vérifier, mais il vaut mieux s’assurer de la fraîcheur du machin avant de le mettre en bouche.

via GIPHY

Les fruits et légumes pré-coupés

Il en a horreur, il trouve que plus il y’a d’intermédiaires entre le fruit et le consommateur plus le risque est grand. Et on ne va pas lui donner tort sur ce point, à fuir comme la peste. Sans compter le récent scandale : Une marque de fruits de Pologne employant des femmes nord-coréennes, presque en situation de travail forcé, pour vendre des fruits coupés pleins de conservateurs des dizaines de jours après, on a vu plus frais. Et sans connaitre vraiment l’origine des fruits.

via GIPHY

Les pousses crues

C »était la grande mode tendance il y’a quelques années, tout le monde voulais te faire manger des germes et des pousses, jusqu’à ce qu’on découvre que c’était une des denrées les plus risquées de tout le rayon fruits et légumes…

via GIPHY

La viande crue

Là, je ne lui donne pas raison du tout, à moins que ton steak soit une vieille semelle traînant dans le fond de ton frigo, un steak frais, en Belgique (lui est aux USA et les Américains ne raffolent pas de viande saignante) pas vraiment de risque si tu l’achètes chez un boucher de confiance (pas en promo dans les ventes rapides) et que tu le traites correctement : conservation, hygiène…

via GIPHY

Les oeufs crus

Là encore, pas vraiment de risques si c’est frais, à condition de ne pas avoir de faiblesse immunitaire ou de défaillance hépatique, pas trop de danger chez nous. Même si l’Afsca saute au plafond à la vue d’une coquille, dans ta maison, ce n’est pas une bombe nucléaire de germes si tu fais attention.

via GIPHY

Le lait et les jus non pasteurisés

En Europe, les fromages au lait cru sont légion, aux USA c’est pas question. Passer la frontière avec un fromage de Herve au lait cru revient à préparer le second 11 septembre. Par contre je le rejoindrai sur un point : les jus « frais » vendus en grande surface. Si l’employé.e n’est pas regardant, un fruit mixé additionné d’eau de glaçons risque vite de tourner et de devenir imbuvable. Méfiance donc.

via GIPHY

Pour conclure : Ouvre l’œil et le bon, utilise ton nez et ta logique pour détecter quelque chose de suspect : Y-a-t-il de l’eau au fond de ma barquette de viande, beaucoup, et pourquoi ? Est-ce que mon yaourt semble vouloir courir vers la poubelle ? Est-ce que cette salade préparée date d’avant la chute du mur de Berlin. En cas de doute prend la fuite, au risque de prendre le chemin des toilettes ou pire, du cimetière.